La Vendée, avec son terroir riche et varié, vous invite à découvrir un éventail de spécialités gastronomiques qui enchantent les palais les plus exigeants. Voici un voyage à travers les saveurs vendéennes qui captivent tant les locaux que les visiteurs.

Ne passez pas à côté des spécialités vendéennes

La première c’est notre star…

Brioche vendéenne qui lève
Simon Bourcier

La brioche Vendéenne

Incontournable du patrimoine culinaire local, la brioche vendéenne est reconnue par une IGP (Indication Géographique Protégée) qui garantit son authenticité et sa qualité. Cette brioche est célèbre pour sa texture moelleuse et son parfum délicat de fleur d’oranger​ (Vendee Tourisme)​.

Les sardines et les huîtres

La côte vendéenne est le berceau de produits marins d’exception. Les sardines de Saint-Gilles-Croix-de-Vie sont particulièrement réputées pour leur qualité. Elles peuvent être dégustées fraîches ou en conserve, préparées selon des méthodes traditionnelles qui préservent leur saveur riche et intense​​.
Les huîtres de la Vendée sont également des stars de la gastronomie locale, élevées dans un environnement naturel et propice qui leur confère une saveur unique​.

Simon Bourcier/Vendée Expansion
Conserverie la perle des dieux à saint gilles croix de vie sardines
Producteur de troussepinete de Saint Martin Lars
Simon Bourcier

La trouspinette

Le terroir vendéen est également propice à la viticulture avec plusieurs vignobles qui produisent des vins distinctifs. Le département bénéficie d’une variété de sols et de microclimats qui favorisent la production de vins rouges, blancs et rosés, appréciés pour leur fraîcheur et leur finesse​.

 

La trouspinette, une liqueur locale à base de vin et d’épines noires, est une autre spécialité vendéenne à ne pas manquer. Elle est souvent appréciée en apéritif ou en digestif​.

Les autres spécialités

  • Préfou: un pain d’ail vendéen, souvent servi chaud pour accompagner les apéritifs.
  • Jambon de Vendée: un jambon sec savoureux, servi en fines tranches.
  • Gâche: une pâtisserie vendéenne, semblable à la brioche mais plus riche en crème et en œufs.
  • Mogette de Vendée: ce haricot blanc est souvent cuisiné avec du jambon à l’os ou servi avec des grillades​.

Pourquoi dit-on le PRÉFOU ? Une idée des boulangers, n'ayant aucun moyen de connaître la température de leur four, il disposait des tranche de bain baigné d'huile dans le four jusqu'à la dorure parfaite. Et là, le four est à bonne température ! Et le préfou, prêt à être dégusté.

Arthur Roy, boulanger vendéen

Ces délices, ancrés dans le patrimoine et la tradition de la Vendée, offrent un véritable festin pour les sens et témoignent de l’attachement de la région à ses racines agricoles et maritimes. Invitez-vous à la table vendéenne et laissez-vous séduire par ses trésors culinaires.

Ce contenu vous a été utile ?